skip to Main Content
Visuel Article Base

Grand froid: que prévoient des villes comme Liège et Bruxelles pour les sans-abris?

Alors que les températures sont négatives ces nuits-ci, les villes ouvrent des places supplémentaires en urgence pour les personnes qui dorment habituellement dans la rue, dans la capitale et à Liège notamment.

À Bruxelles, 900 places ont été ouvertes pour les sans-abris mi-novembre. Elles sont toutes occupées et pourtant, il y a encore des gens dans la rue.

« À l’heure actuelle, on a quand même, nous, dans le métro, une cinquantaine de personnes qui logent tous les soirs parce qu’il y a un manque de place dans les hébergements », explique Daniel Halconruy, responsable de l’opération Thermos, interviewé par Maude Pique ce matin sur Bel RTL.

Ces 50 places seront ouvertes aujourd’hui. Il ne manque que l’accord des pompiers. Cela a été plus vite à Liège où 10 lits ont été ajoutés aux 96 du plan grand froid.

Des chambres d’hôtel prévues si nécessaire

« On prévoit chaque hiver que pour les nuits les plus froides, des lits supplémentaires peuvent être activés, et c’est le cas pour le moment, explique Joëlle Houben, coordinatrice du relais social de Liège. Et si ces lits ne suffisaient pas à héberger toute personne qui vit à la rue et demande l’hébergement, la ville de Liège nous donne encore la possibilité d’avoir recours à des chambres d’hôtel ».

En Wallonie, 354 places au total sont offertes, mais malgré le froid, à Bruxelles et ailleurs, certains sans-abris préfèrent rester dehors malgré le froid.

https://www.rtl.be/info/belgique/societe/grand-froid-que-prevoient-des-villes-comme-liege-et-bruxelles-pour-les-sans-abris–993

Back To Top
X