skip to Main Content
Commission—Samusocial

Samusocial: la commission demande à Mayeur et Peraïta de rembourser plus de 100.000 euros chacun

Le bureau de la commission d’enquête sur la gestion du Samusocial a présenté mercredi matin son projet de rapport soutenu unanimement par les représentants des groupes du parlement bruxellois qui en font partie. Le document d’une centaine de pages dénonce notamment une gestion lacunaire de l’asbl, non proportionnée à la taille de cet outil d’hébergement et d’aide aux sans abri, et une logique de conflits d’intérêts dans le chef de ses chevilles ouvrières, Yvan Mayeur et Pascale Peraïta, alors aux responsabilités à la Ville.

Remédier aux lacunes

Le rapport contient également trente recommandations qui visent à remédier aux lacunes observées en matière de contrôle, que ce soit dans le chef de l’inspection des finances ou des pouvoirs subsidiants, à savoir la Commission Communautaire Commune de Bruxelles, mais aussi le fédéral.

Voici quelques-unes de ces recommandations:

  • L’exigence d’obtenir le remboursement des jetons de présence perçus injustement par les membres du bureau du Samusocial. Au total, un montant 346.360 euros (Pascale Peraïta en a perçu pour 113.400 euros et Yvan Mayeur, 112.980 euros).
  • Prévoir la gratuité des mandats au sein de l’ASBL Samusocial.
  • Mise en place d’une gestion des ressources humaines plus rigoureuse avec un recrutement objectivé, des descriptifs précis de tâches et fonctions, des procédures d’évaluation du personnel (et de la direction). 
  • Mise en place d’un plafond de rémunérations et d’un plan de gestion annuel.
  • Instauration d’une comptabilité analytique complète.
  • Mise en place d’un système de contrôle interne.
  • Dresser un inventaire des avantages en nature.
  • Un accord de coopération concernant la politique d’aide aux sans-abris.

« Le moins que l’on puisse dire, c’est que le démarrage de cette commission a révolutionné les esprits« , a commenté le président de la commission, Stefan Cornelis (Open Vld).

La commission d’enquête mise sur pied pour se pencher sur la gestion du Samusocial avait entendu 35 témoins au cours de 98 heures de réunion organisées entre les 27 juin et 24 octobre dernier.

https://www.rtbf.be/info/belgique/detail_commission-d-enquete-samusocial-30-recommandations-et-le-constat-de-fortes-deficiences-dans-la-gestion-interne?id=9846456

nec amet, eget dapibus ut ipsum Curabitur Sed Back To Top
X