skip to Main Content
bandeau_sendinblue_amapolitique
L’AMA a interviewé le Ministre bruxellois de l’Action sociale et de l’Aide aux personnes Alain Maron à l’occasion de l’AMA’Politique 2022.
Depuis plusieurs années, l’AMA organise des rencontres politiques, à Bruxelles et en Wallonie, afin de sensibiliser les parlementaires ainsi que les Ministres en charge des matières de l’Aide aux personnes et de l’Action sociale aux questions relatives à l’accueil, l’accompagnement et l’hébergement des personnes sans abri à l’occasion de l’AMA’Politique.
Pour l’édition 2022, nous avons décidé d’aller à la rencontre des Ministres bruxellois et wallons compétents afin de faire le point avec eux à mi-législature. Où en sommes-nous dans la politique de lutte contre le sans-abrisme ? Quelles sont les grandes mesures des Ministres ? Que veulent-ils encore mettre en place ? Quelle est leur vision du futur ?
Pour répondre à ces questions en Région de Bruxelles-Capitale, nous sommes allés à la rencontre d’Alain Maron, le Ministre de l’Action sociale et de l’Aide aux personnes.

Cette rencontre fut l’occasion pour nous de questionner le Ministre au sujet de 4 thèmes qui font chacun l’objet d’une capsule vidéo :

  • Les maisons d’accueil, lieu d’hébergement et d’accompagnement
  • La politique de lutte contre le sans-abrisme à Bruxelles
  • L’innovation et le secteur du sans-abrisme
  • Objectif zéro sans-abri en 2030
Nous reviendrons prochainement avec l’interview de la Ministre wallonne Christie Morreale.

Retrouvez l’ensemble des capsules vidéos  ci-dessous.

Les maisons d’accueil, lieu d’hébergement et d’accompagnement

Les maisons d’accueil ont pour mission l’accueil, l’hébergement, l’accompagnement ainsi que le suivi post-hébergement des personnes sans abri. Il en existe 28 en Région de Bruxelles-Capitale.  

Les maisons d’accueil en Région bruxelloise sont agréées et subventionnées essentiellement par la Commission communautaire commune (COCOM) et par la Commission communautaire française (COCOF).  

La politique de lutte contre le sans-abrisme à Bruxelles 

Il existe plus de 65 services qui accompagnent les personnes sans abri en Région Bruxelloise. Ces services sont divers et variés : hébergement d’urgence, travail de rue et maraude, maison d’accueil, centre d’accueil de jour, guidance à domicile, housing first et de nombreux projets innovants.  

Ces services sont agréés et subventionnés en Région bruxelloise essentiellement par la Commission communautaire commune (COCOM) et par la Commission communautaire française (COCOF).  

L’innovation et le secteur du sans-abrisme 

Pour répondre aux besoins des personnes sans abri, les services du secteur sont en constante adaptation. De nombreuses solutions innovantes de lutte contre le sans-abrisme sont développées comme, par exemple, les équipes mobiles d’hygiène et de soin (Rolling Douche, Bulle), les dispositifs d’hébergement alternatifs (hôtels, tiny house) ou encore la Cellule Capteurs et Créateurs de Logements. 

Objectif zéro sans-abri en 2030 

Les pays de l’Union européenne ont adopté un plan de travail pour le logement des personnes sans abri qui vise un objectif « idéal » de zéro personne à la rue en 2030. Plusieurs mesures de ce plan doivent permettre de mieux dénombrer les personnes sans-abri à travers l’Union. 

La Région de Bruxelles-Capitale dispose, depuis 2008, d’un outil de recensement des personnes sans abri et mal logées. D’année en année, nous constatons, malheureusement, une augmentation et une diversification du public sans abri.  

Back To Top
X