skip to Main Content
merci2

Le 14 septembre 2022 dernier, nous étions 230 pour échanger autour de la question de violences conjugales et intrafamiliales dans le secteur de l’aide aux sans-abri !

Une femme sur deux accueillie en centre d’hébergement d’urgence du secteur de l’aide aux sans-abri est victime de violences de genre. Déjà saturé en 2019, le secteur a dû faire face à une augmentation conséquente des demandes d’hébergement et d’accompagnement durant la crise sanitaire.

Afin d’analyser l’état actuel de l’hébergement et de l’accompagnement des victimes à Bruxelles et en Wallonie, l’AMA a réalisé une étude d’ampleur qui fut présentée lors de cet événement. La journée d’échanges avait pour objectif principal de réunir les parties prenantes essentielles de la lutte contre les violences, notamment les ministres ayant financé l’étude, les professionnel·le·s du secteur et les partenaires clés pour agir. Tout le monde a pu prendre part aux réflexions, interpeller les ministres et passer un moment convivial tout en partageant des expériences et des besoins !

Les enseignements de la crise sanitaire

Restitutions – Échanges – Recommandations

9h30 à 16h à La Tricoterie, rue Theodore Verhaegen 158, Bruxelles

On parle de la journée dans la presse :

Qu'est-ce qu'il s'est passé ?
  • Introduction de la journée par Elisabeth Deladrier, co-présidente de l’AMA et Lætitia Delande, administratrice de l’AMA
  • Présentation des résultats de la recherche : L’accueil, l’accompagnement et l’hébergement des victimes de violences conjugales et intrafamiliales : enseignements de la crise sanitaire dans le secteur sans-abri :

  • Échanges et questionnements du secteur avec les ministres Christie Morreale, Nawal Ben Hamou et Alain Maron, modérés par Safia Kessas, journaliste et réalisatrice féministe, créatrice du média Les Grenades

  • Présentation de Parcours, œuvre plastique réalisée par Fattouch Seghrouchni et des femmes du Centre de Prévention des Violences Conjugales et Familiales (CPVCF)
  • Chorale avec les chansons réécrites par Les Chanceuses !
Et l'après midi ?
  • Ateliers participatifs animés par les acteurs clés du secteur : focus sur les publics et les pratiques d’accompagnement :

Les enfants et les jeunes victimes de violences : penser l’accueil et l’accompagnement en fonction de l’âge.

  • Corentin Letocart, directeur de la maison d’accueil Les Petits Riens @Home 18-24, à Bruxelles
  • Emmanuel Mathieu, directeur pédagogique de l’ASBL Le Triangle, regroupant une maison d’accueil, un abri de nuit et un accueil de jour, à Charleroi

Femmes sans papier et victimes de violences conjugales : quelles solutions pour éviter la double peine ?

  • Yamina Zaaza, co-directrice du Centre de Prévention de Violences Conjugales et Familiales (CPVCF) à Bruxelles, et coordinatrice du groupe de parole Epouses Sans Papiers En Résistance (ESPER) et Pamela, membre du groupe ESPER
  • Sandrine Bodson, criminologue et intervenante au Collectif contre les Violences Familiales et l’Exclusion (CVFE), à Liège

Accompagnement des auteurs de violences : que mettre en place ?

  • Anne Jacob, directrice de l’ASBL Praxis, basée à Bruxelles et en Wallonie
  • Lucie Mahieu, coordinatrice pédagogique et sociale à la Maison d’accueil Saint-Paul, à Mons

Comment accueillir les victimes en urgence : quelles temporalités, quelles orientations, quelles mises en place ?

  • Valentine Hayet, psychologue au New Samu Social, à Bruxelles
  • Vincent Lapunzina, psychologue au service Violences IntraFamiliales du CPAS de Mons

L’après-hébergement : comment accompagner au mieux les victimes de violences conjugales et intrafamiliales vers le logement ?

  • Aurore Herbant et Marie-Joëlle Picas, directrice pédagogique et assistante sociale à la Maison Maternelle du Brabant Wallon, à Ottignies
  • Marine Renson, travailleuse sociale à la Maison d’accueil L’Escale, à Bruxelles

L’estime de soi au cœur de la prise en charge des victimes de violences conjugales : quelles pratiques, quels projets novateurs, quels pas de côté s’autoriser ?

  • Joëlle de Neuville, éducatrice à la Maison d’accueil L’Eglantier, à Braine-l’Alleud
  • Margaux Hallez, Coordinatrice 100 % femmes au service d’accueil de jour DoucheFLUX, à Bruxelles
  • Retours des ateliers en nuages de mots
  • Conclusions de la journée par Irène Kaufer, militante féministe, collaboratrice du magazine Axelle et membre de l’ASBL Garance

Crédits photos : Alma Matter

Merci à toutes et tous pour cette journée formidablement riche et on se retrouve vite pour la suite !

Réalisé avec le soutien de :
logo financeurs
Back To Top
X