skip to Main Content
IKEA visuel

En 2021, IKEA a développé une stratégie d’engagement communautaire en Belgique “Bienvenue chez vous”.  Cette stratégie vise à soutenir des familles monoparentales en situation précaire, qui vivent dans des hébergements temporaires (maisons d’accueil) depuis la crise de la COVID-19 afin de les aider à accéder à des logements permanents.

Ce dispositif s’inscrit dans la continuité du partenariat entre l’AMA et IKEA en 2020L’AMA est le partenaire privilégié d’IKEA. Ce sont, en effet, les services membres de la fédération qui bénéficient du soutien d’IKEA.

ikea
En 2021, trois projets ont été réalisés
  • 37 maisons d’accueil hébergeant des familles monoparentales ont bénéficié d’un soutien financier permettant à des familles d’accéder à un logement décent, grâce à des «kits de démarrage»;
  • 7 maisons d’accueil bénéficient d’un soutien privilégié avec les magasins IKEA d’Anderlecht, Mons, Liège et Arlon
  • 1 maison d’accueil a été soutenus financièrement et techniquement dans la conception et l’aménagement des espaces communs pour les familles monoparentales

Toutes ces maisons d’accueil sont membres de l’AMA et sont situées à Bruxelles ou en Wallonie

visuel rapport d’activité ikea 2021

Le rapport d’activité décrit le 1er projet mentionné ci-dessus, c’est-à-dire le soutien financier pour créer des “kits de démarrage”.  Il se base sur l’ensemble des rapports d’activités rédigés par les maisons d’accueil ayant bénéficié de ce soutien. Le projet a débuté au mois d’août 2021.

Le budget a permis aux maisons d’accueil qui accompagnent des familles monoparentales vers un logement qui, à la fin d’une période d’hébergement, d’acheter du mobilier dans les magasins IKEA (ou tout autre magasin de leur choix) et de les aider à aménager leurs nouveaux lieux de vie.

Chaque maison d’accueil était libre de utiliser les dons aux familles de la manière qui lui semblait la plus adéquate en fonction de leur spécificité et de leur réalité sur le terrain.

Vous trouverez dans le rapport d’activité des informations sur le nombre de familles bénéficiaires, la situation de remise en logement de ces familles, la manière dont les services ont mis en place le projet, l’impact sur les bénéficiaires, les difficultés rencontrées, les suites pour l’avenir et de nombreux témoignages.

auto

L’accès à un logement décent : le plus gros obstacle pour les familles monoparentales

La Ligue des familles et IKEA Belgique dévoilent les résultats du plus grand sondage jamais réalisé en Belgique auprès de 1.764  familles monoparentales. L’objectif ? Cartographier les difficultés vécues par ces familles mais aussi apporter des solutions concrètes à des besoins parfois basiques.

Un parcours du combattant pour les familles monoparentales

En Belgique, 1 ménage sur 10 est une famille monoparentale, un chiffre probablement largement sous-estimé. Or, cette partie de la population est souvent relayée aux oubliettes dans notre société, malgré le fait qu’elle soit particulièrement vulnérable. Rien que l’accès à un logement décent, confortable et abordable est digne d’un vrai parcours du combattant, sans parler des nombreuses difficultés financières et/ou administratives auxquelles ces familles doivent faire face au quotidien.

Lire la suite (IKEA)

Les maisons d’accueil sont un des rares lieux d’hébergement social qui accueille à la fois parents et enfants. On y propose un large panel d’initiatives, visant à les soutenir dans une dynamique de réinsertion, qui se basent sur quatre axes principaux : accompagner la parentalité, favoriser le bien-être de l’enfant, activer le réseau social de la famille et collaborer avec les partenaires intervenant auprès de celle-ci. Dès lors qu’il est question d’enfants et de familles en maison d’accueil, ce sont aussi, et fondamentalement, les politiques publiques en matière de logement que l’on interroge. L’accès à une habitation décente et adaptée s’impose comme une priorité si nous voulons que les énergies déployées par les familles pour se réinsérer, et par les intervenants sociaux pour les y aider, aient un sens. Il en va du bien-être de nombreux enfants pour lesquels il est indispensable de prévenir les effets délétères qu’un parcours marqué de ruptures multiples peut occasionner. On ne peut sous-estimer le rôle déterminant joué par un logement durable, sécurisant et stabilisant dans le processus de développement de l’enfant,raconte Christine Vanhessen, Directrice de l’AMA.

Back To Top
X