skip to Main Content

Le nombre de sans-abri a plus que doublé en dix ans à Bruxelles

Entre 2008 et 2018, le nombre de sans-abri recensés à Bruxelles est passé de 1.800 à plus de 4.180. Pour prévenir ces situations, venir en aide aux sans-logis et les réintégrer dans un logement, la Région dispose de… sept pouvoirs subsidiants, fédéral, communautaires et régional. Et on ne parle pas des communes. La Cour des comptes dénonce les conséquences d’une telle dispersion.

L’audit que la Cour vient de mener auprès de la Commission communautaire commune (Cocom), chargée des matières sociales concernant tous les Bruxellois, et principal pouvoir subsidiant en la matière, pointe un « manque de concertation entre les différents intervenants qui développent chacun leur propres orientations. » La Cour relève également une « insuffisance d’informations précises et contemporaines. »

Cette insuffisance aurait plusieurs conséquences. Elle empêcherait la définition d’une stratégie cohérente, et les actions permettant de la mettre en oeuvre, ainsi que la détermination de l’ampleur des moyens financiers nécessaires. Elle entraverait, en outre, la « gestion des flux » des personnes entrant dans le sans-abrisme et de celles qui parviennent à se réinsérer dans la société et à retrouver un logement.

Enfin, la Cour constate la saturation des dispositifs d’accueil, d’hébergement d’urgence et de réinsertion. Les mesures de réinsertion prises récemment par la Région bruxelloise se heurteraient au problème général du manque de logements accessibles aux personnes précarisées.

Au titre de ses recommandations, la Cour des comptes insiste surtout sur la nécessité de renforcer la concertation entre les différents pouvoirs publics et avec les acteurs de terrain. Et de déterminer des objectifs « coordonnés, clairs et mesurables. »

Dans son programme de législature 2019-2024, le gouvernement bruxellois s’est engagé à réaliser un nouveau plan de lutte contre la pauvreté, associant tous les « leviers » en la matière, et notamment les communes et les CPAS. Il promet également de lancer un appel à projets pour la construction et la rénovation de logements destinés aux sans-abri, qui auraient un accès prioritaires aux logements publics. Dont acte.

Source: le vif.be – publié le 18/12/2019

Lien

adipiscing mi, vel, consectetur elit. sed Back To Top
X