skip to Main Content

Des sans-abri révèlent pourquoi ils préfèrent dormir dehors malgré les températures GLACIALES

Les températures seront à nouveau négatives sur l’ensemble du pays durant la nuit de samedi à dimanche, avec des valeurs allant de -5 à -11 degrés. Pourtant, des sans-abri préfèrent dormir dehors plutôt que dans des centres d’hébergement.

Même quand les températures sont si basses, des sans-abri font le choix de dormir dehors. Ils passent la nuit dans le froid alors qu’il y a des places disponibles dans les centres d’accueil. Hier encore, à Charleroi, Pierre faisait partie des personnes ayant opté pour cette solution difficile. « On se protège bien, avec des grosses couvertures ou sacs de couchage, et voilà. Je dors habillé, quand-même, pour me protéger du froid« , a confié cet homme de 32 ans à notre journaliste Julien Crête.

La nuit dernière, il restait pourtant des places dans les abris de nuit à Charleroi. Mais ces centres exigent le respect d’horaires pointilleux. Un élément qui pousse Pierre à rester dans la rue. « On doit partir à 8h du matin et puis dormir avec plusieurs personnes dans la même chambre ce n’est pas toujours évident. Il y a des ronfleurs, d’autres qui ne se lavent pas et sentent mauvais, et ce n’est pas toujours évident de s’entendre avec tout le monde« , a ajouté Pierre.

Parmi les autres éléments qui poussent certains sans-abri à passer la nuit dehors, il y a les animaux de compagnie, pas toujours acceptés au sein de ces structures. « Je veux rester avec mon chien. Cela fait 7 ans que je me balade avec lui, et on se partage les mêmes galères« , a admis Serge, 46 ans.

Dominique, 42 ans, a lui une autre motivation pour rester dans sa tente, dehors. « C’est beaucoup de liberté. C’est un choix, encore une fois« , a-t-il avoué.

Sur la zone de Charleroi, plusieurs dizaines de personnes passeront la prochaine nuit à l’extérieur.

id tristique quis, neque. risus in dapibus Praesent Back To Top
X