skip to Main Content
Visuel Article Base

Pourquoi la plupart des migrants ne demandent pas l’asile en Belgique et veulent rejoindre l’Angleterre?

C’est une question que beaucoup de citoyens se posent, et qui a été abordée ce jeudi à la Chambre: puisque certains migrants font effectivement l’objet de menaces dans leur pays, pourquoi ne font-ils pas de demande d’asile en Belgique?

Deux réponses à cela: d’une part, selon la convention de Dublin, tout migrant doit demander l’asile dans le premier pays de l’Union européenne dans lequel il est arrivé. Il y a donc de fortes chances que ce soit en Italie, et pas en Belgique, où la situation d’accueil est très compliquée. (38 migrants, essentiellement soudanais, ont déposé plainte jeudi auprès du procureur de Pau pour « actes de torture et traitements humains dégradants » qu’ils auraient subis à leur arrivée en Italie).

Mais surtout, la Belgique n’est la plupart du temps qu’une étape dans le périple de ces migrants dont le rêve est pour l’immense majorité d’arriver en Angleterre. D’où cette deuxième question: pourquoi veulent-ils tous aller en Angleterre?

On pourrait penser intuitivement que l’on y obtient l’asile plus facilement, mais un examen rapide des statistiques montre que le nombre de demandes n’y est pas plus élevé que dans les autres pays, au contraire.

Pourquoi la plupart des migrants ne demandent pas l’asile en Belgique et veulent rejoindre l’Angleterre?

Pourquoi dès lors vouloir à tout prix traverser la Manche? Parce qu’il y a du travail (le taux de chômage y est à peine de 5%), pour la langue (l’anglais est souvent la seule langue que maîtrisent un peu les migrants), mais aussi et surtout  parce qu’il n’existe pas de carte d’identité au Royaume-Uni, ce qui complique passablement les contrôles.  De nombreux migrants arriveraient ainsi en Angleterre dans l’espoir d’y travailler au noir.

Selon le Dailymail, plus d’un million d’immigrés clandestins séjourneraient actuellement illégalement en Grande-Bretagne. Et un haut fonctionnaire,  responsable de l’application de la loi en matière d’immigration jusqu’en 2015, a admis devant les députés que la plupart d’entre eux ne pourront pas être renvoyés chez eux.

La population clandestine était estimée à 430.000 au début des années 2000, mais les associations estiment qu’environ 150.000 immigrés clandestins traversent la Manche chaque année…

Le gouvernement a pourtant tenté de compliquer la vie des illégaux ces dernières années: il est interdit aux personnes en situation irrégulière de louer des maisons ou d’ouvrir des comptes bancaires et les permis de conduire peuvent être refusés ou révoqués. Une loi sur l’immigration introduite l’année dernière a aussi facilité la poursuite d’un employeur qui sait, ou « soupçonne raisonnablement », que son employé ne devrait pas être en Grande-Bretagne.

Malgré ça, l’an dernier, le nombre d’immigrants clandestins découverts en Grande-Bretagne cachés dans des camions, des voitures et des trains a presque triplé en un an.

Author: Mahmoud Ali

https://www.cielfm.be/pourquoi-la-plupart-des-migrants-ne-demandent-pas-lasile-en-belgique-et-veulent-rejoindre-langleterre/

Aenean libero ultricies felis Curabitur luctus ipsum elementum dolor Back To Top
X