skip to Main Content
Presse 1 680×380

À Bruxelles, plus de 1.100 personnes ont fui leur foyer à cause de violences conjugales en un an

Une femme sur deux hébergée dans une maison d’accueil en Belgique francophone est victime de violences conjugales et/ou intrafamiales. Celles-ci sont exacerbées par la crise sanitaire, rapporte la Fédération des maisons d’accueil et des services d’aide aux sans-abri (AMA) qui émet des recommandations.

Parmi les personnes prises en charge par le secteur d’aide aux sans-abri, beaucoup sont des femmes ayant fui leur foyer à cause de violences conjugales, en témoignent le nombre croissant de femmes sans-abri. En Région bruxelloise, celui est passé de 329 en 2008 à 938 en …

Source: bx1.be – 14 septembre 2022

Lire l’article en intégralité

Back To Top
X