skip to Main Content
Presse 1 680×380

Une femme sur deux hébergée en maison d’accueil se déclare victime de violences conjugales

Une femme sur deux hébergée dans une maison d’accueil en Belgique francophone est victime de violences conjugales et/ou intrafamiliales. Celles-ci sont exacerbées par la crise sanitaire, rapporte mercredi la Fédération des maisons d’accueil et des services d’aide aux sans-abri (AMA) qui émet des recommandations.

Parmi les personnes prises en charge par le secteur d’aide aux sans-abri, beaucoup sont des femmes ayant fui leur foyer à cause…

 

Source : RTBF.be – Par Belga, édité par Théa Jacquet – 14/09/2022

Lire l’article en intégralité

Back To Top
X