skip to Main Content
Globe Aroma

Après leur carte blanche dénonçant la descente policière chez Globe Aroma, des membres du collectif United Stages s’expliquent dans M

La culture doit s’opposer aux éventuelles autres descentes de police dans des lieux culturels bruxellois comme l’association flamande Globe Aroma en a été l’objet vendredi dernier. C’est ce qu’a indiqué, cette semaine, dans une carte blanche, le collectif United Stages des arts de la scène, qui regroupe de nombreux acteurs du secteur culturel solidaires des migrants.  M a accueilli trois des signataires sur son plateau.

“A ma connaissance, cette opération est quand même une première. Et s’ils ont commencé chez Globe Aroma, pourquoi ils s’arrêteraient? Je parle du point de vue de Doucheflux, qui est une association qui travaille avec des sans-abri, avec ou sans papiers. C’est évident qu’il n’y a aucun travail d’insertion possible s’il n’y a pas la base de la base: c’est-à-dire la confiance”, déplore Laurent d’Ursel, directeur de Doucheflux.

“On est sous le choc. On est vraiment inquiet par rapport aux personnes qui fréquentent ces associations qui sont surtout sociales et socio-culturelles. Globe Aroma est une association qui arrive à relier artistes et professionnels de tous horizons, et qui brasse un public d’une grande mixité. Cette ASBL est mise en danger car elle est choquée. Elle est mise en danger car le public ne va plus se sentir en sécurité”, souligne Laurence Adam, directrice de l’ASBL Article 27.

Le travail en faveur du vivre-ensemble remis en question

 “Nous sommes plus de 30 signataires qui veulent justement travailler sur trois axes: la sensibilisation du public à “l’étranger”, aux migrants, aux réfugiés, à tous les êtres humains qu’on place à la marge. Il y a aussi une volonté de récolter des fonds pour soutenir des associations de terrain qui ne sont pas suffisamment aidées. Il y a aussi des ateliers, des formations pour favoriser le vivre-ensemble. Le fait que ces arrestations aient été possibles témoigne d’un recul de civilisation profond”, indique Monica Gomes, directrice du théâtre La Balsamine.

Globe Aroma, est une association culturelle flamande qui s’occupe de cohésion sociale et de culture et qui a fait l’objet vendredi dernier d’une descente policière effectuée dans le cadre du Plan Canal. Une intervention qui a mené à l’interpellation de sept sans-papiers, dont deux se trouvent toujours en centre fermé.

 

https://bx1.be/news/apres-carte-blanche-denoncant-descente-policiere-chez-globe-aroma-membres-collectif-united-stages-sexpliquent-m/

leo. ut Donec Sed in ipsum ultricies justo Phasellus Back To Top
X