skip to Main Content
Visuel Article Base

Jumet: quand un chef étoilé se met aux fourneaux pour les plus démunis

Comme chaque jour, Maurice et Cédric se rendent dans le potager de la résidence « L’îlot » à Jumet, près de Charleroi, où ils ont trouvé une seconde vie.  Des légumes frais qu’ils cultivent eux-mêmes et qui ce midi vont servir à un invité de marque : « Aujourd’hui, il y a un chef étoilé qui vient et qui va cuisiner nos courgettes. C’est un jour très spécial ». « Tant mieux, on va goûter de la bonne cuisine ! Ça va changer ! », nous confient-ils de concert.

En cuisine, des aides efficaces et motivés

Goûter à la fine cuisine d’un restaurant étoilé et surtout aider à sa préparation, une idée longtemps impensable pour les habitants de cette maison d’accueil de Jumet. Tous d’anciens sans-abri en voie de réinsertion. Comme Olivier De Bolle, ancien boulanger : « Je suis arrivé ici par hasard. Il m’est arrivé un malheur dans ma vie et j’ai tout perdu. J’étais indépendant et j’ai fait faillite. Je me suis retrouvé à la rue. Ça fait 6 mois que je suis ici, pour me remettre sur les rails tout doucement. Là je veux juste découvrir un peu les qualités d’un grand chef. »

Il n’est pas le seul à se retrouver commis de cuisine, à ses côtés Ludovic Fallis, boucher de formation : « On n’a pas l’occasion d’aller dans des restaurants. Donc ici on a un chef étoilé qui vient et c’est une bonne occasion déjà de découvrir de nouveaux trucs. Apprendre à mieux cuisiner pour faire de meilleures présentations pour les prochaines fois »

Le chef Terence Van Heer, du restaurant étoilé « Le Comptoir de Marie », n’oublie pas qu’il doit servir à manger à une vingtaine de personnes dans quelques heures. Et il donne ses instructions à ses deux nouveaux commis de cuisine qu’il vient de rencontrer : « J’ai de la chance d’avoir un boulanger et aussi un boucher qui va m’aider à couper les viandes ! Ça aurait pu être pire ! Mais non c’est génial, ils m’ont vachement aidé ».

Derrière un repas à préparer, de vraies rencontres

Pour Simon Niset, le directeur de la maison d’accueil, l’opération a plusieurs visées : « C’est une super opportunité de créer une rencontre entre deux mondes qui vraisemblablement ne se connaissent absolument pas et qui ont peu de chances de se cotoyer. Je pense que c’est super enrichisant pour nos résidents qui sont là maintenant occupés à cuisiner avec le chef. Mais je pense que de son côté à lui c’est aussi une super opportunité de rencontrer d’autres personnes et de se rendre compte qu’on peut se retrouver en difficulté et que pour autant on reste un être humain, on peut être une chouette personne, quelqu’un de tout à fait valable. »

Le but ici est toujours de préparer les résidents à la vie en dehors de la maison d’accueil, des résidents qui se sont préparés à la dégustation d’un repas d’exception.

https://www.rtbf.be/info/regions/hainaut/detail_jumet-un-chef-etoile-a-la-maison-d-accueil-l-ilot?id=9956136

diam fringilla neque. Sed tristique luctus felis ipsum id Back To Top
X