skip to Main Content

L’aide aux sans-abri a encore augmenté cet hiver

La Croix-Rouge a organisé des « visites en rue » cinq soirs par semaine à Bruxelles. L’occasion pour des volontaires d’aller à la rencontre des personnes en rue, généralement entre 21h et 00h, afin de passer un moment avec eux, de répondre à leurs besoins en matériel et pour donner les premiers soins.

L’aide matérielle apportée par la Croix-Rouge cet hiver, dans le cadre de son plan hiver (1er novembre au 31 mars), a de nouveau été en augmentation dans toutes les provinces wallonnes et à Bruxelles, a annoncé l’ONG jeudi.

L’aide aux sans-abri a vu la Croix-Rouge distribuer 5.000 kits hygiène en Wallonie et à Bruxelles (contre 3.500 l’année passée), 600 kits hiver (sacs à dos remplis de vêtements et sous-vêtements adaptés à la vie en rue) et plus de 2.000 couvertures.

Cinq accueils ont été ouverts pour les personnes sans-abri en journée: à Liège (1.195 venues pour 120 personnes différentes), Verviers, Mons, Jambes et Namur. A Liège, l’accueil se poursuit d’ailleurs toute l’année avec des horaires adaptés. A Bruxelles, le « chauffoir » de Schaerbeek reste ouvert jusqu’au 27 avril.

« Visites en rue »

La Croix-Rouge a également organisé des « visites en rue » cinq soirs par semaine à Bruxelles. L’occasion pour des volontaires d’aller à la rencontre des personnes en rue, généralement entre 21h et 00h, afin de passer un moment avec eux, de répondre à leurs besoins en matériel et pour donner les premiers soins. « Du 1er novembre au 31 mars, 3.825 contacts ont été établis. Avec une moyenne de 43 personnes rencontrées par tournées et un pic de 137 personnes en février. Les visites se poursuivent toute l’année à la même fréquence. Face à une forte présence de personnes à la Gare du Nord, ces derniers mois, des tournées ont été réalisées en plus de celles-ci et comptaient environ 200 personnes », précise la Croix-Rouge dans un communiqué.

Parmi ses nombreuses déclinaisons sur le terrain, le plan hivernal de la Croix-Rouge a encore donné lieu à la distribution, une fois par semaine, de sandwiches à Arlon et de petits déjeuners à Bruxelles; à la mise en place de douches sociales (Nivelles et Tamines) ou de sept buanderies sociales.

Par rédaction Belga

vel, ut venenatis dolor. odio dapibus tristique leo ipsum libero. Donec venenatis, Back To Top
X