skip to Main Content
584a71ddcd70bb41f08e1fe0

Plan hiver: Toute leur vie dans trois caddies

Une journée, vingt-quatre heures, 86 400 secondes. « C’est long quand on est à la rue », dit Xavier* qui accuse la soixantaine. « Ici, on a chaud, c’est bien ». Les mains calleuses serrent un bol de soupe rouge. Il n’a pas envie d’en dire plus sur les raisons qui le conduisent régulièrement à « La Rencontre », un restaurant social planté au centre de Bruxelles.

Pour l’hiver, jusqu’à fin mars, la salle est ouverte de 10h à 20h, 7 jours sur 7. On y sert des petits déjeuners (gratuits), de la soupe et du pain (aussi offerts) à midi, et un repas du soir pour 3,50 euros. Sans porter l’étiquette, parfois stigmatisante, de centre de jour, le restau « La Rencontre » joue bien ce rôle-là. Les 80 places à table sont remplies à chaque repas mais la salle ne se vide pas aux heures creuses.

Séverine fréquente le lieu quasi chaque jour depuis vingt ans. « J’ai un logement social, à Anderlecht. Normalement, je viens manger le soir. Pas tous les jours mais presque. Le midi, je prends une soupe. J’aime bien jouer au Scrabble ». Des problèmes de santé, un handicap, « le grand qui habite en province »… La dame de 54 ans vient d’abord tromper sa solitude. « Il y a malheureusement de plus en plus de gens très pauvres ici. Avant, quand je venais, je rencontrais surtout des pensionnés ou des gens qui avaient des petits moyens, mais il n’y en avait pas de sans-abri. Il y en a beaucoup maintenant. ».

 

http://www.lalibre.be/actu/belgique/plan-hiver-toute-leur-vie-dans-trois-caddies-584d991ccd709a48787c5a82

odio eget tristique elementum risus. felis libero. adipiscing porta. at Back To Top
X