skip to Main Content
Structures Dhebergement Non Agreees

Point de vue de l’AMA sur les structures d’hébergement non-agréées (SHNA) ou maisons pirates

Quand on évoque la question des SHNA, il n’est pas possible de considérer qu’elles forment un secteur à part entière.  En effet, leurs histoires, leurs publics-cibles, leurs statuts administratifs et financiers font d’elles des structures distinctes ayant comme seul point commun de ne pas être agréées.  Autrement dit, de fonctionner en dehors de tout cadre légal ne permettant pas de garantir le bien-être minimum tant pour les résidents que pour les travailleurs de ces centres.

 

ut diam nunc vel, fringilla ipsum tristique id dolor venenatis, pulvinar Donec Back To Top
X