skip to Main Content

Tournai: le coup de pouce de Viva For Life à l’association l’Etape

L’Etape fait partie de la centaine d’associations qui reçoit cette année un soutien financier de l’opération de la RTBF, plus de 4 millions d’euros récoltés en décembre dernier. L’Etape peut accueillir et héberger 24 personnes dans son bâtiment situé non loin de la gare de Tournai. Des personnes qui ont un point commun : elles se sont retrouvées à la rue au bout de nombreuses difficultés et l’Etape est souvent la dernière possibilité pour elles de se relever, de retrouver un logement et de repartir vers des jours meilleurs. Mais le chemin est long pour nombre d’entre elles. Ce jour-là, nous rencontrons Mélody, elle revient à l’Etape pour effectuer des démarches dans le but de retrouver du travail. « Je suis restée 9 mois à l’Etape, c’est d’ailleurs la limite pour toutes les personnes hébergées. J’ai connu la galère, les violences conjugales, les dettes et un jour je me suis retrouvée dehors. C’était comme une dernière chance ici, j’ai pu retrouver un logement, j’ai mis au monde une petite fille Djamélia et depuis que je suis partie je continue d’être soutenue par l’équipe « , Melody sourit quand elle nous raconte cette période de sa jeune vie,  » c’était une belle expérience même si ce n’était pas facile tous les jours et s’il y avait des contraintes. Je m’entendais assez bien avec les autres personnes mais c’est vrai que la cohabitation se passe parfois mal. »

Aménager un espace réservé aux plus jeunes   

Le soutien financier de VFL va permettre à l’équipe de l’Etape d’aménager une nouvelle pièce de vie destinée aux enfants et aux adolescents qui sont hébergés parce que comme nous l’explique le directeur Quentin Ervyn, « ces enfants sont souvent englués dans l’histoire et les difficultés de leurs parents, ils ont aussi connu le manque de logement fixe et pour les protéger, leur rendre un bien-être, il faut qu’on puisse leur destiner un espace à eux, là où ils pourront jouer, faire leurs devoirs, se servir d’un ordinateur, là où des éducateurs et des partenaires viendront leur proposer des activités pour les protéger et permettre aussi à leurs parents de souffler un peu, d’avoir un peu de répit ».

Tout est à faire ou presque dans cette pièce située à l’étage de la maison. Il faut que tout soit remis aux normes des pompiers,  » c’est déjà un peu isolé  » poursuit Quentin Ervyn  » mais cela fait 5 ans que nous attendions de pouvoir aménager cet endroit nécessaire à la vie de ces enfants, c’est ce projet que nous allons pouvoir réaliser grâce aux fonds de VFL ».

Retrouver un logement et puis après ? 

Si permettre aux personnes hébergées de retrouver un logement est le premier objectif de l’Etape, l’accompagnement se poursuit au-delà en aidant à la recherche d’un emploi notamment. L’Etape dispose aussi d’un atelier menuiserie. Les hommes hébergés ici peuvent y travailler comme bénévole, l’atelier collabore d’ailleurs avec des brasseries en leur proposant des supports en bois. L’occasion de refaire un pas vers l’emploi et de ne pas tourner en rond pendant la journée. Une quinzaine de propriétaires privés acceptent de louer leur bien à des personnes hébergées à l’Etape. L’ASBL garantit le paiement des loyers et gère la location pour ces propriétaires. Ici, le directeur salue la mobilisation enregistrée lors de l’opération VFL, même si tout n’est pas réglé, le message est positif et encourage l’équipe, surtout quand elle doit faire face aux difficultés liées aux aides à l’emploi notamment, la réforme en cours inquiète les 15 équivalents temps plein qui aident ceux qui n’ont pas choisi de venir à l’Etape mais qui n’avaient sans doute plus aucune autre solution.

https://www.rtbf.be/info/regions/hainaut/detail_tournai-le-coup-de-pouce-de-viva-for-life-a-l-association-l-etape?id=9846921

id fringilla tristique at felis Donec venenatis, dolor. lectus id, mattis Back To Top
X