skip to Main Content
Blog20170129 Lanczos3

Un sénateur américain veut prescrire des logements sur ordonnance aux sans-abri

Dans l’État d’Hawaï qui compte le ratio de sans-abri le plus élevé des États-Unis, un sénateur a lancé un projet de loi qui vise à les reconnaître comme « malades » et de leur prescrire médicalement des logements.

Administrer un logement sur ordonnance à des personnes sans-abri comme on administre un médicament à un malade. C’est le projet de loi déposé par le sénateur d’Hawaï et ancien urgentiste Josh Green, aux États-Unis.

Considérer la condition des SDF comme une pathologie

Cet élu suggère de considérer la condition des SDF comme une pathologie médicale qu’il convient de soigner en prescrivant des logements fixes. Pour financer de telles dépenses, il prévoit une ponction dans le Medicaid Budget, un budget de 2milliards $ alloué aux assurances maladies dédiées aux Américains à faibles revenus.

Pour justifier un projet qui prévoit des fonds plus conséquents pour l’attribution de logements que pour les centres d’urgence, le député avance notamment une étude de l’université d’Hawaï qui soulignait la baisse de 43% des dépenses de santé pour les sans domicile fixe qui avaient retrouvé un toit stable pendant six mois.

État d’urgence social

L’État d’Hawaï connait un taux de chômage relativement faible et le ratio de sans-abri les plus élevé aux États-Unis (53 pour 10.000 habitants). Leur nombre a augmenté de 36% depuis 2010 et la région en recensait quelque 7.620 personnes en 2015. Si -fait particulier- la majorité des SDF sont des travailleurs actifs suivre l’évolution du marché des logements qui a connu une envolée spectaculaire.

Cet État américain connait depuis longtemps cette surpopulation sans domicile fixe. En 2013, le gouvernement local avait suscité la polémique en proposant des billets de retour gratuit aux sans-abri vers leur État d’origine.

La même année, le gouvernement avait déclaré un état d’urgence social habilitant les autorités à prendre des mesures exceptionnelles pour loger ces personnes dans le besoin.

 

eleifend ultricies et, suscipit leo mi, ut vulputate, Back To Top
X