Les cent portes de l'accueil

Par Bernard de Backer avec la participation de Paul Lodewick

Ce livre résulte d’une initiative de l’AMA, mise en oeuvre par deux sociologues qui sont allés à la rencontre des professionnels du secteur. Le lecteur y côtoiera l’histoire des maisons, puis longera dans le descriptif des réalités actuelles : le « filet de sécurité » que constitue le réseau des centres, les populations hébergées, les pratiques d’accompagnement… Ceci pour faire face à des défis considérables que l’on découvrira au fil des pages. La précarisation en extension, les nouvelles formes de pauvreté, d’exclusion sociale, d’exil de soi ou d’ailleurs, dépassent en effet l’image du sans-abri à laquelle les médias nous ont habitués.

A lire :

Livre à nouveau disponible

  • A commander par téléphone au 02/513.62.25 ou par mail à ama@ama.be
  • Prix : 8€/livre (hors frais d’envoi)

Rencontres-débat autour du livre

5 rencontres-débat ont eu lieu dans 5 villes : Bruxelles, Mons, Namur, Liège et Tournai

L’auteur y a présenté les grandes lignes de la recherche et les principaux enseignements et constats qui en résultent. Certains aspects ont été ensuite approfondis (dégradation de la situation de santé mentale des hébergés, l’accès à l’autonomie, la présence de plus en plus importante de femmes et d’enfants…).
Une personnalité de chaque région était invitée à échanger avec Bernard De Backer et à présenter son point de vue sur les réflexions soulevées.
Un moment de débat avec les participants a clôturé ces rencontres.

Monographie soutenue par le Fonds Isajh

Dans le cadre de l’appel à projets 2006/2007 (édition octobre 2006), l’A.M.A. bénéficie du soutient du Fonds ISAJH lui permettant de réaliser un Diagnostic du secteur de l’accueil, l’hébergement et l’accompagnement des personnes en difficulté sociale et des besoins en compétence permettant l’élaboration d’un plan de formations.

En effet, il apparaît que le secteur des maisons d’accueil et des services d’aide aux sans-abri a subi de nombreuses transformations aux cours des dernières décennies : professionnalisation des travailleurs, réglementations nombreuses, régionalisation des pouvoirs de tutelle, conflits de compétences, variabilité du public hébergé, détresses sociales plus complexes, multiples et marquées…

Cette évolution du secteur engendre également des transformations dans les pratiques professionnelles. Les équipes éducatives sont de plus en plus amenées à traiter des souffrances (assuétudes, toxicomanie, violence…), mais aussi à palier la crise du logement ou le manque de places dans les institutions spécialisées (centres pénitentiaires, hôpitaux psychiatriques…).

Il est dès lors primordial de fournir à ces équipes d’assistants sociaux, d’éducateurs, d’accompagnateurs, des outils et une formation adéquate. Ceci afin de leur permettre d’effectuer leur travail en adéquation avec les problématiques rencontrées par les personnes hébergées, en tenant compte des contraintes psycho-économico-sociales de la société. Une analyse des besoins en compétences et en formation, débouchant sur l’élaboration d’un plan de formation pour l’ensemble des travailleurs du secteur devient une nécessité.

Par ailleurs, le secteur des « sans-abri » est pauvre en littérature et en données chiffrées globalisées. Les études les plus récentes datent d’il y a 6 ans. De plus, l’opinion publique et les médias ne font référence aux sans-abri que lorsqu’il y a un hiver rude ou un été caniculaire.

Il nous semble dès lors important de faire le point aujourd’hui sur la situation (législations en vigueur, qualifications des travailleurs, évolutions du public…) afin de cerner les enjeux et les difficultés de ce secteur et de faire le bilan de 4 décennies pour se positionner pour l’avenir.

Ce projet est rendu possible grâce au soutien du Fonds social des Institutions et Services d’Aide aux Jeunes et aux Handicapés (Fonds ISAJH) et s’intitule :

Diagnostic du secteur de l’accueil, l’hébergement et l’accompagnement des personnes en difficulté sociale et des besoins en compétences permettant l’élaboration d’un plan de formation.

L’A.M.A. a demandé à l’Association Paritaire pour l’Emploi et la Formation (APEF) de réaliser cette étude qui verra son aboutissement dans le courant du 1er semestre 2008.

Pour mener à bien ce projet (monographie et étude des besoins) et lui garantir toute son objectivité, un Comité d’accompagnement se réunira tout au long de l’étude. Y sont invités des représentants des Administrations de tutelle (COCOF, COCOM et DGASS/DGO5), des représentants des fédérations partenaires (la Fédération Bico Federatie et l’ARCA), des représentants du Fonds ISAJH et de l’APEF ainsi que des représentants des trois syndicats (CGSLB, CNE et SETCa). Il n’est pas à exclure que des experts y soient ponctuellement conviés.

De plus, parce que cette étude comporte un volet concernant l’étude des besoins en formation des travailleurs du secteur, il semble primordial qu’une consultation des travailleurs soit réalisée. Cette consultation prendra la forme de rencontres mais aussi d’enquêtes par questionnaire. Le tout sera bien entendu mis en oeuvre par les chercheurs.

Avec le soutien du Fonds social ISAJHSCP 319.02

 

AMA - A.S.B.L. • Rue des Champs Élysées, 13 - 1050 Bruxelles • Tél & fax : +32 2 513 62 25
Avec le soutien de la COCOF
À propos du site • Réalisation : Mezzotinto • © AMA 2007—2014