skip to Main Content
798d0390 1ada 11e7 A248 0ab2eeb96192 Original Mitchell

4500 sandwichs pour eurocrates redistribués aux SDF bruxellois: deux cantines européennes labellisées «Good Food»

Les cantines de deux instances européennes sont exemplaires en matière d’alimentation durable. En plus de servir du frais, bio et local, ces restaurants redistribuent des surplus alimentaires aux SDF. Le label «Good Food» salue leurs efforts.

La cantine commune du Comité européen des Régions (CdR) et du Comité économique et social européen (CESE), qui a reçu le label «Good Food» pour ses efforts de gestion durable, présentait aujourd’hui à la presse ses bonnes pratiques en matière environnementale. Les deux instances ont annoncé être «les premières et uniques institutions européennes» à pratiquer le don alimentaire. En 2016, plus de 4.500 sandwiches en surplus ont ainsi été donnés à l’ASBL bruxelloise Source, qui vient en aide aux personnes sans-abri et fortement précarisées.

Le mess du Comité européen des Régions et du Conseil économique et social européen fait partie des huit cantines de la Région de Bruxelles-Capitale à avoir reçu le label «Good Food» lors d’une cérémonie officielle mercredi, en présence de la ministre bruxelloise de l’Environnement Céline Fremault.

Ce label, développé par Bruxelles Environnement, spécifie le degré d’engagement de la cantine (une, deux ou trois fourchettes) en faveur d’une cuisine saine, équilibrée et locale.

Offre végétarienne, anti-gaspi et soucieuse du bien-être animal

Concrètement, le CdR et le CESE, qui ont obtenu deux fourchettes, se sont engagés à servir, pour leurs quelque 600 repas quotidiens, des produits frais, bio, locaux et de saison. Des pictogrammes placés en divers endroits de la cantine expliquent par ailleurs aux consommateurs les critères de durabilité. Les deux institutions proposent aussi une offre végétarienne avec le «Jeudi Vegi». Elles veillent en outre au bien-être animal ainsi qu’à réduire le gaspillage alimentaire.

«Nous voulions être cohérents avec les valeurs de l’Union européenne d’un point de vue environnemental. C’est pourquoi nous avons participé, en 2010, au premier appel à projet pour favoriser le durable dans les cantines de la Région bruxelloise et nous voici aujourd’hui», a déclaré Silvia Staffa, responsable des services certifications environnementales et restauration au sein des deux comités.

Gaspillage record: 5% seulement

En octobre, 2015, le CdR et le CESE ont par ailleurs signé une convention de don alimentaire avec l’ASBL bruxelloise Source, qui a pour mission d’aider les personnes sans logement et/ou fortement précarisées. Depuis lors, l’association bénéficie quotidiennement de leur surplus alimentaire. En 2016, plus de 4.500 sandwiches invendus ont ainsi été redistribués à l’association. «Ça nous permet de nourrir une soixantaine de bénéficiaires par jour», se réjouit la coordinatrice de l’association, Kathleen Vander Auwera, qui précise que Source -subsidiée en partie par la Cocom (Commission communautaire commune)- ne bénéficie d’aucun budget nourriture.

Ces bonnes pratiques ont permis aux deux institutions de réduire leur gaspillage à la cantine à un taux record de 5%. «Il faut toutefois noter qu’il y a une marge incompressible de 3% de gaspillage alimentaire en dessous de laquelle on ne peut pas descendre pour des raisons de sécurité alimentaire», souligne Caroline Denis, chargée de la consommation socialement responsable chez Sodexo, l’entreprise contractante de la cantine. «Certains produits à risque tels que le filet américain ou le poisson par exemple ne peuvent jamais faire l’objet de dons», poursuit-elle.

Des efforts ont ici également été réalisés dans l’organisation des buffets et autres événements de grande ampleur. Alors qu’en 2012, le gaspillage alimentaire s’y rapportant s’élevait à 50%, il est passé en 2016 à 20%, grâce à la mise en place d’un système de portion en fonction du nombre d’invités.

7 autres cantines labellisées «Good Food»

La Ministre Fremault a remis les labels «Good Food» à 9 cantines bruxelloises. -Hugo Lefevre / goodfood.brussels Outre la cantine du Comité européen des Régions et du Comité économique et social européen, sept autres cantines bruxelloises ont été labellisées. Le label «Good Food» a ainsi été attribué à la crèche Homborch et à l’école Karrenberg, qui ont toutes les deux reçu «3 fourchettes», soit la distinction la plus élevée. La VUB, la Banque nationale, la cantine du siège social de Sodexo et la crèche ‘Du Chat’ ont, à l’instar du CdR et du CESE, reçu 2 fourchettes. Wordline a quant à lui obtenu le label Good Food «1 fourchette». Au total, ces 9 cantines labellisées représentent 4.600 repas durables servis chaque jour.

«Proposer des menus respectueux de l’environnement, tant dans les cantines scolaires que dans les cantines d’entreprises, encourage les consommateurs à prendre conscience de l’importance de manger des produits de saison, bio, de mesurer leur consommation de viande, de favoriser les produits locaux,… La création de ce label a donc aussi clairement pour objectif d’instaurer une véritable culture ‘Good Food’ à Bruxelles», a commenté la ministre Fremault.

Selon des données du Parlement européen, le gaspillage alimentaire est estimé dans l’Union européenne à 88 millions de tonnes ou 173 kg par tête annuellement. La production et le traitement de ces déchets alimentaires conduisent à leur tour à l’émission de quelque 170 millions de tonnes de C02 et consomment 261 millions de ressources.

Belga

dictum venenatis, tristique Sed consequat. sit leo. Back To Top
X