skip to Main Content
Presse

Aide aux sans-abris en Wallonie: « structures saturées et insuffisamment subventionnées »

(Belga) Les différents services d’aide aux sans-abris en Wallonie cumulaient en 2019 près de 2.400 places d’hébergement, ressort-il jeudi du rapport mené par la Fédération des maisons d’accueil et des services d’aide aux sans-abris (AMA). Saturés, ces services sont insuffisamment subventionnés et souffrent d’un manque de coordination avec les partenaires extérieurs.

La Fédération des maisons d’accueil et des services d’aide aux sans-abri (AMA) a publié son premier rapport wallon sur l’état du secteur de l’aide aux sans-abris en Wallonie. La Fédération dénombrait, en 2019, 57 maisons d’accueil, 15 maisons de vie communautaire et 12 abris de nuit. Au total, ces services cumulent plus de 2.400 places d’hébergement. L’AMA dénonce dans ce rapport la saturation des services d’aide aux sans-abris. Celle-ci s’explique non seulement par le manque de places d’hébergement, alors que « la pauvreté et le mal logement augmentent d’année en année », mais également par le manque de solutions de sortie vers du logement. Les maisons d’accueil peuvent solliciter des subventions de la Région wallonne pour réaliser cinq missions spécifiques d’accompagnement, notamment des enfants, des femmes victimes de violences conjugales ou encore des personnes ayant besoin d’un accueil d’urgence. Selon l’AMA, les conditions d’accès à ces missions sont cependant trop strictes et inadaptées aux besoins des services de plus petite taille, comme celles situées dans les zones rurales wallonnes. Pour finir, les sans-abris sont régulièrement confrontés à des problèmes nécessitant l’intervention d’acteurs extérieurs tels que les CPAS, les mutuelles, les hôpitaux psychiatriques, les avocats ou encore les services d’aide à la jeunesse. Or, « la coordination entre ces différents secteurs et institutions s’avère souvent compliquée, en raison de l’absence d’un organe de concertation entre les acteurs du secteur sans-abri et des secteurs périphériques », souligne l’AMA dans son rapport. (Belga)

Source : RTL Info

 

felis ut nunc elit. libero tempus Lorem et, venenatis, Back To Top
X