skip to Main Content
Presse

Charleroi : Des élèves de l’U.T. construisent une douche mobile pour les sans-abri

Avec 6 mois de retard, la remorque destinée à accueillir une douche mobile a été livrée aux élèves de 7ème professionnelles installateurs chauffagistes de l’U.T. de Charleroi.

La douche mobile est la suite logique voulue par les responsables de l’ASBL Formidable déjà bien active dans l’assistance aux plus fragiles. Depuis l’année passée, une camionnette circule déjà avec des machines à laver également à destination des plus démunis. « Nous trouvions qu’il fallait être là pour les plus fragiles. En cette période plus difficile pour beaucoup, il faut offrir des facilités et la wash mobile est déjà un beau projet, » explique Faysal Abarkan l’un des responsables de l’asbl Formidable. « Nous voulons continuer à contribuer au bien-être d’une partie des oubliés en aménageant une remorque en douche mobile. Très vite, nous avons tout mis en place et pris les contacts pour mener à bien ce nouveau projet. »

Si l’asbl marcinelloise a décidé de collaborer avec la section chauffagiste de l’U.T. c’est pour répondre à la demande de Sid-Ali Bendenia, professeur de pratiques professionnelles. Ce professeur a vu là l’opportunité d’impliquer trois de ses élèves. « Faysal m’a parlé du projet de faire des douches pour les sans abris. Ce projet m’a aussi touché. J’ai la chance d’avoir des élèves super motivés. Je leur en ai parlé à mon tour et tous ont répondu présent, » confie le professeur enthousiaste. « Notre but est d’aménager la remorque. Nous allons installer un local technique contenant le réservoir d’eau ainsi que le système de chauffage de l’eau. Dans une autre partie il y aura la douche en elle-même avec un espace pour être à son aise. Pendant que le linge tourne, il est possible de prendre une douche. »

Au delà du projet pédagogique, il avoue vouloir aussi montrer au grand public les nombreuses capacités dont peuvent faire preuve les élèves de l’enseignement professionnel. « C’est le top parce que cela donne sens à l’apprentissage. Non seulement ils se sentent concernés mais en plus ils peuvent être fiers de s’impliquer dans un projet à caractère social. Généralement ils travaillent en atelier. Ce qui est monté est démonté par la suite. Dans ce cas ci, ils pourront voir le fruit de leur travail circuler et être utilisé par le public. En tant qu’enseignant, je voulais tordre le cou à des idées reçues comme quoi les élèves du professionnel sont le bas du panier. Non, ce sont des élèves manuels qui apportent un savoir-faire pratique considérable dans le projet et dans la vie de tous les jours. Certains élèves de notre école se sont distingués l’année dernière dans plusieurs concours nationaux. »

Même si c’est la section chauffagiste qui est à l’exécution de l’aménagement de la remorque, les autres sections ont également contribué comme le professeur de technologie pour l’étude de la résistance des matériaux et le professeur de dessins techniques pour la réalisation des divers plans.

Le covid ayant retardé le projet, Diego, Halil et Jia-Hua se sont donnés comme mission de terminer le « chantier » avant la fin de l’année sans compter les heures. « Nous sommes heureux de participer à ce projet et aider des personnes dans l’estime d’eux-mêmes. Oui nous continuons à apprendre mais nous avons aussi un côté de social dont nous sommes fiers, » confie Halil.

Simple idée au départ, la wash mobile et sa douche ont pu obtenir le soutien financier d’associations philanthropiques et de pouvoirs locaux comme la Ville de Charleroi, le Lion’s club Porte de France, la Fondation Roi Baudouin et le Fonds Noria.

Source : DH.net

Frédéric Ngom

Publié le 17-11-20 à 15h08 – Mis à jour le 17-11-20 à 17h17

risus id sem, justo quis diam Donec non ut elementum leo. massa Back To Top
X