skip to Main Content
Presse

Le plan hivernal est prêt à accueillir les sans-abri de Charleroi

Le plan hivernal du Relais Social carolo démarre ce dimanche 1er novembre. Comme à chaque fois, le but est d’essayer d’accueillir les sans-abri 24 heures sur 24. Cet hiver, la crise sanitaire du coronavirus bouscule bien sûr toute l’organisation.

Au niveau de l’accueil de jour, comme nous l’explique Jérémy Wilmot, le responsable du plan hivernal, un gros changement est prévu : « L’accueil de jour c’est essentiellement Le Rebond qui fonctionne toute l’année. Mais en hiver, ses responsables essaient d’être encore plus actifs au niveau de l’accueil. Mais ce n’était plus possible dans leurs vieux locaux qui sont fort étroits. Ils vont donc déménager à Marchienne-au-Pont dans le salon communal. Le bâtiment a été trouvé dans les derniers moments et, donc, grâce à la Ville et grâce au président du CPAS, une solution a pu être trouvée. Et donc Le Rebond sera délocalisé. Alors, c’est toujours un peu plus compliqué quand les sans-abri doivent aller ailleurs que dans le centre-ville. Mais, à Marchienne, l’expérience du printemps passé a démontré que les sans-abri parvenaient quand même jusqu’à Marchienne puisque, à ce moment-là, Le Rebond avait été déplacé à la Maison pour Associations qui est dans la même commune de Marchienne et donc ça devrait se poursuivre de la même façon cet hiver au salon communal. »

Avec le respect des gestes barrière et, surtout, les consignes de distanciation, l’offre des abris de nuit a dû, elle aussi être revue. Comme nous le confirme Jérémy Wilmot, il a fallu trouver des solutions pour pallier le manque d’espace dans les infrastructures existantes : « Les abris de nuit habituels, forcément, vont accueillir moins de monde cette année. En tout cas les sites qui existaient précédemment : l’abri de nuit Dourlet ou l’abri de nuit supplétif qu’on ouvrait chaque hiver où la capacité d’accueil est moindre. Donc, le CPAS de Charleroi a dû trouver un nouveau site et, chaque soir de l’hiver, il y aura non plus deux abris de nuit actifs mais trois. Et, éventuellement, quand il fera très froid, quand il y aura du gel, on en ouvrira même un quatrième. Donc ça va faire vraiment beaucoup de sites et ça va être très compliqué pour le personnel qui ne sera pas beaucoup plus nombreux. Mais l’essentiel des places qu’on avait les autres hivers va être sauvé. C’est vraiment l’objectif : c’était d’avoir le même nombre de places malgré la difficulté de la distance et le fait que les abris de nuit habituels accueillent moins de monde. Donc on va multiplier les sites. »

67 lits au total seront proposés aux hommes et femmes sans abris. L’accueil de soirée, lui, aura lieu comme d’habitude à la rue du Spinois dans les locaux de Carolo Rue. Mais seuls les sans-abri pourront venir s’y réchauffer et à condition d’avoir prévenu de leur passage. Un roulement de deux heures sera organisé.

Source: RTBF.be

Par Christine Borowiak et Daniel Barbieux

sit accumsan venenatis, eleifend ut libero. venenatis tristique Back To Top
X