skip to Main Content

Plan grand froid : les alternatives mises en place pour les sans-abris à Bruxelles

La Région bruxelloise instaure un plan grand froid. Les centres d’hébergement pourront accueillir 250 personnes supplémentaires et certains bâtiments publics resteront ouverts.

Outre l’augmentation du nombre de place dans les centres d’acceuil, la gare du Midi et la station de métro Botanique resteront notamment ouvertes pendant la nuit. Une bonne alternative pour les personnes qui se sentent moins à l’aise dans les centres d’hébergement, explique le directeur général du samusocial Sébastien Roy à notre micro.

Cet hébergement d’urgence durera pendant dix nuits. Cet accueil se situe dans la continuité d’un plan de travail qui a rassemblé les acteurs du secteur autour de trois axes, explique François Bertrand, directeur de Bruss’Help : “Une prise de contact avec la haute fonctionnaire sur les mesures de protection civile dans les communes, l’activation de places complémentaires pour permettre aux personnes de se mettre à l’abri et la mise en réseau des acteurs de l’aide en journée.”

Au total, 247 places supplémentaires ont été activées lors des 10 derniers jours. Elles viennent s’ajouter aux 3.224 places déjà existantes. “Nous avons une augmentation de la demande que nous essayons de rencontrer”, explique le ministre bruxellois de la Santé Alain Maron (Ecolo).

Seule la gare de Bruxelles-Midi restera ouverte la nuit pour les sans-abris dans la capitale, a indiqué mardi un porte-parole de la SNCB alors qu’Alain Maron avait annoncé dans la journée que les trois grandes gares bruxelloises resteraient ouvertes pour permettre aux personnes sans domicile de rester à l’intérieur par ces temps de grand froid.

Un numéro vert est disponible 24h/24 pour orienter les sans-abris : 0800/99.340

■ Reportage de Yassine Mossati, Morgane Van Hoobrouck et Besnik Nikqi

Source : BX1

Back To Top
X