skip to Main Content
Presse

Un relais social pour lutter contre la précarité va voir le jour en Brabant wallon

Aux yeux de bon nombre d’entre nous, Brabant wallon ne rime pas avec précarité. Pourtant, le fléau est bel et bien présent entre les murs de nos frontières, comme partout ailleurs. La Région wallonne vient d’ailleurs d’octroyer un subside demandé par la Fédéation des maisons d’accueil pour la création d’un relais social.

Un relais social? Késako?

Un relais social, c’est une structure missionnée pour dresser le bilan de la précarité sur le territoire provincial et coordonner les différentes structures d’aide sociale (CPAS, centres d’accueil, de jour, de nuit, maisons de soins, etc.). C’est un organisme qui permettra de créer des ponts entre ces différentes entités, indépendamment actives sur un territoire limité.

Le député wallon Laurent Heyvaert, qui a porté ce projet auprès de la Région depuis plus d’un an, voit dans le relais social un moyen d’aider ceux qui n’ont aujourd’hui pas accès aux structures d’aide : « Certains acteurs sont très actifs sur leur territoire, leur commune ou les communes limitrophes. Une fois qu’on peut essayer de développer ces projets à plus large échelle, on peut essayer de lutter contre ce qu’on appelle la précarité rurale« . Autrement dit, le relais social permettra aux CPAS et autres entités d’élargir leur champ d’action et agir dans les territoires plus reculés, plus ruraux, où l’aide sociale est aujourd’hui absente.

Bientôt un abri de nuit pour les sans-abri en Brabant wallon?

Le Brabant wallon reste à ce jour la seule province de Wallonie à ne disposer d’aucun centre d’accueil de nuit pour les sans-abri. Une particularité qui lui a déjà valu bien des critiques. Mais cela pourrait changer à l’avenir, le relais social sera chargé de définir les besoins en accueil pour ceux qui n’ont pas de « chez soi ». Autre point sur lequel le relais travaillera : la mise en œuvre du projet « Housing first », un programme qui vise à réinsérer des sans-abri en les logeant sans conditions. Une démarche à contre-courant de l’accueil des sans-abri et qui a déjà fait ses preuves. Le relais social introduira des demandes de subsides auprès de la Région wallonne afin de mettre le projet en œuvre.

Le relais social brabançon devrait voir le jour début 2021, ses locaux prendront probablement place dans les locaux de la Province afin de coordiner au mieux les différentes structures d’aide sociale.

 

Source : TV com

Florentin Franche – 22 octobre 2020 15:15  
luctus vel, porta. fringilla commodo ante. elit. nec venenatis, eget efficitur. amet, Back To Top
X